L'asbl

Historique

La collaboration entre dispensateurs de soins est un des piliers fondamentaux du système des Trajets de Soins tel qu’il est organisé par l’arrêté royal du 21 janvier 2009.

Cette collaboration se construit en particulier entre le médecin généraliste et le médecin spécialiste,  mais aussi avec d’autres dispensateurs de soins et en concertation avec le patient.  Menés en 2006, les projets d’Alost et Louvain autour des soins aux diabétiques ont démontré que les réseaux locaux multidisciplinaires pouvaient offrir un important soutien aux acteurs concernés.

2009

L’INAMI  lance un appel à projet pour la création de réseaux locaux multidisciplinaires (RLM ou RML).  Les Cercles de médecine générale forment le point d’ancrage du financement des projets pilotes.  Ils doivent s’associer à un SISD (Service Intégré de Soins à Domicile) ou justifier l’impossibilité de le faire. De plus, il doit y avoir dans la zone d’action du projet pilote au moins un hôpital qui propose une offre suffisante en matière de soins spécifiques aux Trajets de Soins.

2012

Le Cercle de médecine générale de Mons (AMGM) décide de se lancer dans l’aventure et crée le RML de Mons.

  • Une convention est  signée entre l’INAMI et l'AMGM.  Elle couvre la période jusqu'au 30 septembre 2013.  L'association du RML avec un SISD n'est pas possible vu qu'il n'en existe pas sur la zone.
  • Le RML collabore avec les deux hôpitaux de Mons : le CHU Ambroise Paré et le CHR Mons-Hainaut.
  • La zone du RML couvre  le territoire de Mons et la nouvelle entité s'appelle alors RML Mons.

2013

Le Cercle de médecine générale du Borinage (UMGB) vient renforcer l'équipe du RML.

  • Une convention est  signée entre l’INAMI, l'AMGM et l'UMGB.
  • Grâce à cette extension le RML couvre le territoire de Mons et du Borinage et s'appelle désormais RML Mons-Borinage.

2014

Après la période initiale de 4 ans durant laquelle différents piliers d'évaluation ont été mis en place par l'INAMI, le projet RLM/RML a été prolongé pour 2 ans.

2016

Depuis le 1er janvier 2016, suite à la 6ème réforme de l’état, les RLM font partie des matières transférées à la Région Wallonne.

Début 2016, le RML Mons-Borinage change de statuts pour devenir une asbl : l'asbl RML Mons-Borinage (ou RML- MB).

2017

Le Ministre wallon de la Santé et de l’Action sociale Maxime PREVOT a proposé aux RLM de pérenniser leur action et d’assurer leur continuité dans le cadre d’une convention pluriannuelle de 3 ans s’étalant du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2019.